Les lutins de Noël 2022

Le temps est venu de faire le bilan de la venue des lutins dans ma classe en ce mois de décembre 2022… Cette année, nous avons eu une invasion de lutins, pour le plus grand plaisir des enfants et de la maîtresse !!

Farceur et Clochette (les deux lutins qui viennent dans notre classe depuis décembre 2020) ont décidé de venir cette année en famille : ils ont amené avec eux leurs enfants Loupiote et Flocon.

Pour rappel, j’ai acheté mes lutins en 2020 ici :

J’ai ajouté des fils de fer dans les bras et les jambes pour pouvoir leur faire adopter des positions plus réalistes. Tout est expliqué dans cet article :

Les enfants lutins que j’ai achetés cette année sont en fait des lutins de porte-clés, je n’ai eu qu’à retirer la partie en plastique :

Traditionnellement, ce sont nos lutins qui nous installent un calendrier de l’Avent fabriqué par leurs soins pendant la première nuit qu’ils passent dans notre classe. La première année, ils nous avaient fabriqué des petites décorations de Noël en bois, la seconde année des très grands sacs en tissu pour remplacer le papier cadeau et que le Père Noël n’ait qu’à déposer les cadeaux dedans. Cette année, je cherchais une nouvelle idée pour éviter les chocolats ou trucs à manger, et faire un petit cadeau marquant. J’ai décidé d’offrir à chaque enfant un mini lutin à emporter chez lui. Ce sont des mini lutins que j’ai trouvés à 46 centimes pièce ici :

https://fr.aliexpress.com/item/1005003333226347.html?spm=a2g0o.order_list.order_list_main.5.21ef5e5bYgm31Y&gatewayAdapt=glo2fra

Avec les frais de port, cela m’a coûté moins de 23€ pour 27 mini lutins. Ces petites poupées tiennent debout, ont les bras et les jambes qui peuvent s’orienter, et font 8 cm de haut quand elles sont debout. Je n’ai eu qu’à mettre un petit point de colle sous leurs bonnets car les bonnets se retiraient et elles n’avaient pas de cheveux en dessous et c’était relativement moche ! Mais une fois les bonnets collés, on ne voit plus rien…

J’ai préparé le calendrier de l’Avent en plaçant chaque lutin dans une petite boîte en carton (trouvée chez Stokomani) :

Les enfants ont réfléchi pour trouver chacun le prénom de leur mini lutin. Cela ne pouvait pas être un vrai prénom d’être humain. Il fallait choisir un nom commun, d’une chose qui faisait penser à Noël. Nous avons donc eu des lutins prénommés Paillette, Sapin, Chocolat, Étoile, etc…

Cette année, j’ai aussi investi dans une porte magique de lutins, apparue comme par magie quelques jours avant le 1er décembre, et qui s’est équipée progressivement de petits accessoires de déco jusqu’à l’arrivée des lutins : un petit paillasson, une mini boîte aux lettres, des petites barrières, un mini traîneau, etc… J’ai ajouté aussi progressivement des paillettes rouges, traces de la magie qui se tenait dans ce petit coin, pour ménager le suspens de l’arrivée de la famille lutin.

J’ai aussi trouvé une grande boîte aux lettres à Stokomani, trop belle avec des décorations sur le thème de Noël dans les bois, ça collait pile avec notre thématique d’école du dehors. C’est dans cette boîte aux lettres que le Père Noël nous a écrit pour annoncer l’arrivée des lutins, puis que les lutins nous laissaient chaque nuit leur courrier à lire en arrivant le matin.

Nous leur avons préparé comme tous les ans des lits, cette année nous les avons faits en carton, avec des décorations libres. Les enfants ont choisi des tissus imprimés dans notre réserve des ateliers couture, ainsi que des grosses pelotes de laine épaisse pour faire des oreillers. Les enfants ont même eu l’idée de leur laisser le livre « Oh non, George! » (un de leurs livres préférés!) pour que les parents le lisent aux enfants lutins le soir, pour éviter qu’ils ne fassent trop de bêtises.

Et voici maintenant le récapitulatif de leurs farces de cette année :

  • jeudi 1er décembre : Clochette et Farceur ont fabriqué puis accroché le calendrier de l’Avent. Loupiote et Flocon ont apporté un nouveau puzzle Djeco qu’ils nous ont offert. Ils avaient commencé à le faire mais n’avaient pas réussi à le terminer, ils ont donc demandé l’aide des enfants.
  • vendredi 2 décembre : Ils ont trouvé notre Bookinou et notre Lunii, et ont eu envie de les écouter.
  • lundi 5 décembre : J’avais récupéré le samedi lors du marché de Noël de l’école notre sapin de la classe, et ils ont joué dedans. Comme ils n’ont pas trouvé notre carton de décorations, ils ont décoré le sapin avec une boîte de vieux masques. Ils s’en sont fait des hamacs, un parachute, et des petites fleurs.
  • mardi 6 décembre : Ils ont joué avec nos rubans de GRS qui nous servent pour la préparation à l’écriture… Clochette a refait sur une ardoise le travail qu’elle a vu les GS faire dans leurs cahiers. Farceur a fait des boucles au tableau avec le ruban. Les enfants ont fait un peu n’importe quoi avec l’autre ruban…
  • mercredi 7 décembre : Les enfants lutins Flocon et Loupiote ont voulu jouer avec les petits objets de ma réserve (qui me sert pour les activités de phonologie du jeu du petit oeil, et pour la boîte aux trésors)… Ils ont tout sorti et tout mélangé !!! Heureusement, les parents lutins nous ont fabriqué un nouveau meuble avec des petites cases pour tout ranger d’après le phonème d’attaque. Pour cela, ils se sont même fabriqué des petits gilets orange, comme les gilets des enfants de chaque classe de l’école qui sont responsables du rangement de la cabane à jeux dans la cour.
  • Jeudi 8 décembre : Comme les enfants avaient oublié de leur préparer des tartelettes la veille, les lutins ont eu très faim… Ils ont alors décidé de faire un barbecue d’éléphant ! Heureusement que notre éléphant avait la peau dure et qu’ils n’ont pas eu le temps de finir de le cuire pour le manger… (Vous remarquerez au passage la super technique pour faire tenir discrètement un objet dans la main des lutins… c’est un mini élastique transparent.)
  • Vendredi 9 décembre : Les lutins ont été un peu malades, et ont fait des petites crottes de pâte à modeler… (normal, ils ne se nourrissent que de tartelettes en pâte à modeler…)
  • Lundi 12 décembre : Nuit un peu plus calme, Farceur a fait la présentation de la tour rose à Loupiote, et Clochette a réussi avec Flocon à démêler le pendule de Newton de notre coin calme, qui était emmêlé depuis bien longtemps…
  • Mardi 13 décembre : Loupiote a voulu tester une potion magique qu’elle a apprise à l’école des lutins, mais elle s’est un peu trompée et a transformé son père en bonhomme de neige, sa mère en renne et son frère en autruche ! Alors les lutins ont demandé l’aide des enfants pour concocter la potion de guérison, avec des perles (nombre de chaque couleur très précis), 5 aiguilles de sapin, 4 tartelettes roses, un dessin de chaque lutin pour qu’il redevienne normal, et une formule magique à dire après avoir mélangé en comptant jusqu’à 40.
  • Mercredi 14 décembre : Notre potion de guérison avait parfaitement fonctionné ! Les parents lutins se sont donc entraînés tous les deux au tableau pour faire des exercices de préparation à l’écriture cursive. Mais flocon n’avait pas du tout apprécié d’être transformé en autruche pendant tout une journée, alors il avait décidé d’embêter sa sœur en la suspendant par le pied, la tête en bas.
  • Jeudi 15 décembre : Nos lutins ont organisé une soirée avec Lili et Lulu, les lutins de la classe de ma collègue Marie. L’année dernière c’était une soirée raclette, et cette année ils ont fait une soirée feu de camp (dans le couloir entre nos deux classes). Ils ont fait griller des chamallows sur leur feu de bois, pour faire des smores (sandwichs de chamallow fondu entre deux morceaux de petit beurre). Clochette a lu une histoire aux enfants. Ils avaient de magnifiques tentes « Action » que j’ai faites en coupant un sac en deux, après avoir mis des agrafes sur le fond. Ils nous ont même laissé plein de chamallows et de petits beurres pour que nous aussi nous puissions goûter aux smores. Et c’est succulent !!!
  • Vendredi 16 décembre : Avant de repartir avec le Père Noël, ils ont installé une tyrolienne dans la classe, qu’ils ont escaladée (mais Clochette avait un peu peur quand même…).

Et voilà, notre famille lutin est repartie le vendredi pendant que nous étions en train de manger le goûter de Noël dans la salle de motricité, mais ils ont promis de revenir encore en vacances dans notre classe en décembre 2023 ! Et le Père Noël nous a envoyé deux petites vidéos le samedi, après avoir récupéré tous les lutins de l’école pour qu’ils l’aident à finir d’emballer les derniers cadeaux…

Nos lutins sont partis, mais ils ont été une formidable occasion de travailler chaque jour des compétences langagières, mathématiques, etc… En effet, chaque matin, les enfants en arrivant se précipitaient en classe pour aller voir ce qu’avaient fait les lutins (même ceux qui traînent d’habitude pour entrer en classe!). Ils formulaient tous des hypothèses sur ce qu’ils avaient bien pu vouloir faire. Nous nous mettions d’accord ensuite à partir des indices qu’ils avaient laissés. Chaque soir, ils nous demandaient un nombre précis de tartelettes en pâte à modeler, et en arrivant le matin nous cherchions combien ils en avaient réellement mangées pendant la nuit. Ils ont lancé plein d’activités auprès des enfants, soit pour les imiter (faire des fleurs avec des masques pour décorer notre sapin, faire des smores, etc…) soit pour rattraper leurs bêtises (la potion magique de guérison, etc…). Bref, un super projet hyper motivant pour les enfants.

En plus, cette année, avec les mini lutins partis dans chaque famille, la magie des lutins de Noël s’est répandue un peu partout, et même ceux qui n’avaient pas de lutins chez eux ont eu quelque chose à raconter le matin en arrivant à l’école. Nous faisions le tour des bêtises des lutins qui avaient été faites à la maison, et les parents n’ont pas manqué d’imagination eux non plus !

Pour terminer le mois de décembre, j’ai proposé à mes collègues enseignantes et ATSEM un jeu de piste avec un lâché de lutins dans l’école. J’ai mis en scène les lutins dans chacune des pièces de l’école, et il fallait retrouver l’endroit où avait été prise chaque photo (il y en avait 18 !). (Idée d’Isabelle du groupe facebook des dirlos dirlettes.)

Emiliehttp://laclassedemilie.com
Enseignante depuis 2002, je suis directrice d'une petite école maternelle dans l'agglomération nantaise. Après 5 années en TPS-PS, j'y enseigne en classe de PS-MS-GS depuis 2017. Je pratique avec bonheur dans ma classe les pédagogies Montessori, Freinet, Reggio, Stern et l'école du dehors. Je suis déléguée départementale du groupe Public Montessori de Loire Atlantique (44) et ambassadrice Klassroom.

Articles associés

Découvrir

La cabane à jeux

Avec mes collègues, nous avons mis en place à l'école depuis le mois d'octobre...

Les lutins de Noël 2022

Le temps est venu de faire le bilan de la venue des lutins dans...

Consignes d’habillement pour l’école du dehors

Voici un document que j'ai fait pour les familles de mes élèves, afin qu'elles...

Présentation Prezi de ma réunion de rentrée inversée

Plusieurs personnes me l'ont demandé, voici la présentation Prezi que je transmets aux parents...

Bilan de la réunion de rentrée inversée 2022

C'est la quatrième année que je fais une réunion de rentrée inversée, en m'inspirant...

Soin de l’ambiance

J'ai pris le temps hier de réorganiser les espaces de soin de l'ambiance... C'était,...

Catégories populaires

Abonnez-vous

Affiliations

Il n’y a pas de publicités sur ce site, sauf des liens d’affiliation. Pour en savoir plus, lisez cette page sur l’affiliation.

Cyber-courtoisie

Pour favoriser les échanges tout en respectant mon travail, merci de prendre connaissance de cette page sur la cyber-courtoisie.

Commentaires

  1. Bonjour Emilie,

    Merci pour tes idées, j’en prends note pour l’année prochaine…
    Voici les miennes, du moins celles que nous n’avons pas en commun je crois. Notre lutin a :
    – fait une pyramide avec les chaises
    – dessiné sur le poster de notre photo de classe (photocopie bien sûr !) : nez rouges, moustaches, barbes, lunettes, oreilles de lutin…
    – caché les cartes-prénom dans la classe
    – s’est caché dans la balance de la classe (atelier peu utilisé). A permis de voir ce qui était plus lourd ou plus léger que lui.
    – a scotché l’entrée de la classe. Les parents et les enfants ont du faire de la gymnastique pour entrer…
    – s’est endormi dans la boîte de mouchoirs

    Je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.