Arrivée des lutins et calendrier de l’avent 2021

A la fin du mois de novembre, les enfants ont reçu une lettre du Père Noël pour leur annoncer le retour tant attendu de nos lutins Farceur et Clochette. Ils étaient absolument ravis, et les GS lecteurs ont tenu à relire la lettre pour que les petits qui ne connaissent pas encore Farceur et Clochette comprennent bien ce qui allait se passer.

Tout comme l’année dernière, ce sont nos lutins qui ont fait pour nous un calendrier de l’avent, pour nous remercier de notre accueil. Cette année, ils ont trouvé mon tissu rouge à étoiles argentées ainsi que la machine à coudre de nos ateliers couture, et ont décidé de fabriquer un très grand sac en tissu pour chaque enfant (environ 80 cm sur 50 cm). Ce sac sera à déposer au pied du sapin avant l’arrivée du Père Noël, afin qu’il y dépose les cadeaux. Et oui ! Nos lutins protègent l’environnement car ce sac, réutilisable, évitera à leurs collègues lutins pas en vacances de devoir emballer les cadeaux avec du papier.

Farceurs et Clochette ont décidé de ranger chaque sac dans une petite maison en papier. Chaque maison a un numéro, ce qui nous a permis au passage de faire des mathématiques ! Le jour de leur arrivée, le 1er décembre, nous les avons trouvés en plein travail de couture…

Ils n’avaient eu le temps de faire que 5 maisons… Donc les enfants ont tout de suite compris qu’il en restait encore plein à faire ! Ils ont tout de suite dit que s’ils en faisaient 5 par nuit, nous n’en aurions que 10 en tout le lendemain…

Voici quelques photos de la préparation des sacs : ils ont un petit lien coulissant en haut que le Père Noël tirera pour refermer le sac.

Chaque jour, les lutins cachent un message dans la classe, écrit sur une feuille verte, avec la date du jour, ainsi que le nom de l’enfant qui peut prendre une des maisons du calendrier de l’avent. On commence par les petits, puis les moyens, et ils finissent toujours par les grands, qui savent mieux attendre.

Ce message nous permet de travailler la lecture (pour les GS) ainsi que la reconnaissance des prénoms des enfants de la classe en script. L’enfant qui a trouvé le message doit également nous dire (sans se déplacer pour montrer, mais avec des mots) à quel endroit il l’a trouvé.

Le 2 décembre, nous avons trouvé Farceur et Clochette qui s’étaient amusés dans le coin du jeu de peindre, et qui s’étaient représentés en dessin, qu’ils étaient en train de peindre. Comme ils n’avaient pas terminé, un enfant a spontanément proposé de terminer leur peinture pour eux.

Ils avaient eu le temps de faire plein de maisons remplies de sacs ! Mais tout était mélangé sur les tables… Sans avoir besoin de leur suggérer, les enfants se sont organisés entre eux pour vérifier que toutes les maisons étaient là, et ils les ont rangées dans l’ordre des nombres inscrits sur les façades, de 6 à 24.

Après avoir tout rangé dans l’ordre, les enfants se sont rendus compte qu’il manquait la maison 16, et que les maisons n’allaient que jusqu’à 24… Mais nous avons 27 élèves dans la classe, donc ils ont trouvé qu’il en manquait 1 + 3 soit 4. Ils se sont dépêchés de le dire aux lutins pour qu’ils en préparent 4 de plus la nuit suivante.

Pour les remercier de leur travail acharné de la nuit, une élève a proposé de les emmener avec nous pour notre sortie d’école du dehors, afin qu’ils découvrent notre bois. Nous les avons pris en photo assis au-dessus de la fenêtre de notre cabane, que nous venions de décorer pour Noël.

Le 3 décembre, à leur arrivée, les enfants en un coup d’œil ont vu qu’il y avait plus que 4 maisons posées sur la table… Ils ont vérifié et en ont compté 7. Après une grande discussion, ils ont trouvé qu’il y en avait finalement 3 de trop, et ils ont émis l’hypothèse que ces maisons supplémentaires devaient être pour les 3 adultes de la classe… Nous avons rangé les maisons dans l’ordre des nombres sur le haut des meubles du coin Reggio, juste au-dessus de notre coin nature.

Le 3 décembre, nos lutins avaient décidé d’écouter la farce que leur avait suggéré un élève la veille, à savoir essayer de grimper jusqu’au plafond de la classe. Cela nous a permis de vérifier qu’ils entendent bien tout ce que nous disons pendant la journée, quand ils sont transformés en poupées de tissu… 😉

Chaque jour, les enfants font énormément de pâtisseries en pâte à modeler pour que nos lutins se régalent. Nous comptons le soir combien il y a de pâtisseries différentes, puis le matin combien il en reste, pour déduire combien ils en ont mangé pendant la nuit.

A notre arrivée chaque matin, nous observons bien dans quelles positions sont bloqués nos lutins, nous échangeons pour déterminer exactement ce qu’ils ont pu faire pendant la nuit. Ensuite, deux enfants sont désignés pour prendre délicatement les lutins et les coucher dans leur lit. Nous respectons la consigne du Père Noël : ne pas trop les toucher, pour qu’ils ne perdent pas leur magie. Cela évite ainsi que les premiers élèves arrivés en classe ne défassent la mise en scène, afin que même les derniers arrivés puissent en profiter comme les autres. Les enfants ont trouvé une bonne place pour mettre le lit des lutins, dans un endroit un peu à l’ombre (à côté de notre champignonnière) où peut-être ils pourront un peu bouger puisqu’ils n’auront pas la lumière du soleil sur eux. Nous leur laissons leurs pâtisseries sur une petite chaise juste à côté de leur lit.

Ce week-end, c’était le marché de Noël de l’école. J’ai acheté un gnome qui va rejoindre Farceur et Clochette. Il se pourrait que nos lutins puissent lui transférer un peu de leur magie pour qu’il les rejoigne dans leurs farces nocturnes…

Et voilà ! Pour suivre la suite de leurs aventures, suivez mes publications sur Instagram. Je ferai un autre article récapitulatif à la fin du mois de décembre.

Emiliehttp://laclassedemilie.com
Enseignante depuis 2002, je suis directrice d'une petite école maternelle dans l'agglomération nantaise. Après 5 années en TPS-PS, j'y enseigne en classe de PS-MS-GS depuis 2017. Je pratique avec bonheur dans ma classe les pédagogies Montessori, Freinet, Reggio, Stern et l'école du dehors. Je suis déléguée départementale du groupe Public Montessori de Loire Atlantique (44) et ambassadrice Klassroom.

Articles associés

Découvrir

Mes fiches du coin Bookinou

Je me suis rendue compte par un commentaire de Vivi hier sur l'article de...

Nouveaux ateliers autonomes d’arts

Pendant les vacances, j'ai suivi une journée de formation sur la mise en place...

Un headband pour l’anglais

Marie Lecompte Douillard (ofcoursemontessorinantes sur Instagram) est venue faire une séance d'anglais Montessori avec...

Un support pour les drapeaux

Lors de la dernière réunion du GD44 de Public Montessori, nous avons été accueillies...

Des albums inspirants

Voici deux albums que j'ai achetés au mois de janvier pour ma collection personnelle...

Ceintures d’écriture cursive

Mon groupe de grande section ayant super bien avancé dans son travail sur l'écriture...

Catégories populaires

Abonnez-vous

Affiliations

Il n’y a pas de publicités sur ce site, sauf des liens d’affiliation. Pour en savoir plus, lisez cette page sur l’affiliation.

Cyber-courtoisie

Pour favoriser les échanges tout en respectant mon travail, merci de prendre connaissance de cette page sur la cyber-courtoisie.

Commentaires

  1. Bonjour Emilie,
    L’année dernière, j’avais trouvé cette idée géniale et je m’étais promis de le faire cette année.
    Mes élèves de PS et MS sont ravis !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.