Ceintures d’écriture cursive

Mon groupe de grande section ayant super bien avancé dans son travail sur l’écriture cursive, j’ai décidé d’entretenir leur motivation pour l’écriture en mettant en place dans la classe des ceintures de compétences pour l’écriture cursive.

Les ceintures de compétences sont des outils qui viennent des classes Freinet. Il en existe dans plein de domaines. Le principe est que les enfants s’entraînent pour passer les ceintures en faisant des activités de difficulté croissante. L’entraînement se fait en autonomie, et quand un enfant s’estime prêt, il demande à passer sa ceinture pour montrer qu’il maîtrise le niveau attendu pour cette ceinture. Elles reprennent les couleurs des ceintures de judo :

  1. ceinture blanche
  2. ceinture jaune
  3. ceinture orange
  4. ceinture verte
  5. ceinture bleue
  6. ceinture marron
  7. ceinture noire

On passe les ceintures dans l’ordre : un débutant en judo ne peut pas directement prétendre à la ceinture noire !

J’ai donc établi un classement des prénoms de la classe, en essayant de trouver 7 niveaux de difficulté dans l’écriture. Je me suis basée sur les lettres à maîtriser, ainsi que sur les relevés de crayon devant des lettres rondes et sur la longueur des prénoms. C’est un classement très personnel, établi en fonction des prénoms de ma classe et de l’état d’avancement de mes élèves dans leur travail d’écriture. Ils ont en effet vu toutes les lettres avec des boucles, des étrécies et les lettres rondes (sauf le g). C’est pour cela que j’ai mis toutes les lettres rondes et les boucles dans les deux premières ceintures, car c’est assez facile pour tous mes élèves.

Voici le classement que j’ai établi :

J’ai préparé un livret d’entraînement que j’ai plastifié. C’est dans ce livret que les enfants peuvent s’entraîner en autonomie sur la ceinture suivante qu’ils voudraient obtenir. Il n’y a qu’un seul livret pour les 9 grands.

Une fois qu’ils se sont suffisamment entraînés (avec un crayon velleda) et qu’ils estiment être au point, ils viennent me montrer la ou les pages du livret qu’ils ont finies. Si je suis du même avis qu’eux, je leur donne un « billet de passage de ceinture » (une feuille de papier format A5 qui reprend quasiment la page du livret d’entraînement). Ils la complètent devant moi au crayon de bois, et si les prénoms sont correctement écrits, l’enfant écrit la date du jour et nous collons la feuille dans son cahier de préparation à l’écriture pour valider le passage de la ceinture.

J’ai préparé un paquet de billets de passage des 7 ceintures pour chaque élève, et je les ai regroupés avec un trombone. Les 9 paquets de feuilles sont glissés à l’arrière du panier des cahiers d’écriture, et le livret d’entraînement à l’avant. Tout est donc regroupé dans le même petit panier, et à portée de main des enfants.

Au début, j’avais relié le livret d’entraînement avec une reliure noire en haut, mais quand on passait les feuilles derrière elles n’arrêtaient pas de se décrocher… Du coup, j’ai opté pour deux petits bouts de ficelle un peu lâches, et ça fait très bien l’affaire !

Les enfants sont super motivés par ces ceintures ! Je les ai lancées mardi, et vendredi beaucoup sont arrivés déjà à la ceinture orange.

Voici quelques petites vidéos :

  • une phase d’entraînement
  • Puis des passages de ceinture :

Voici les documents du livret d’entraînement et des billets de passage de ceinture. Je ne les mets pas en versions modifiables puisque de toute façon si vous voulez les reprendre, il faudra que vous mettiez les prénoms de vos élèves…

Et voilà ! Si jamais ce travail vous a été utile ou que vous l’utilisez dans votre classe, n’oubliez pas de mettre un petit commentaire, ça fait toujours plaisir !

Article précédentLes lutins de Noël 2021
Article suivantDes albums inspirants
Emiliehttp://laclassedemilie.com
Enseignante depuis 2002, je suis directrice d'une petite école maternelle dans l'agglomération nantaise. Après 5 années en TPS-PS, j'y enseigne en classe de PS-MS-GS depuis 2017. Je pratique avec bonheur dans ma classe les pédagogies Montessori, Freinet, Reggio, Stern et l'école du dehors. Je suis déléguée départementale du groupe Public Montessori de Loire Atlantique (44) et ambassadrice Klassroom.

Articles associés

Découvrir

Consignes d’habillement pour l’école du dehors

Voici un document que j'ai fait pour les familles de mes élèves, afin qu'elles...

Présentation Prezi de ma réunion de rentrée inversée

Plusieurs personnes me l'ont demandé, voici la présentation Prezi que je transmets aux parents...

Bilan de la réunion de rentrée inversée 2022

C'est la quatrième année que je fais une réunion de rentrée inversée, en m'inspirant...

Soin de l’ambiance

J'ai pris le temps hier de réorganiser les espaces de soin de l'ambiance... C'était,...

Mon nouveau coin calme

Cet été, j'ai eu envie de changer la disposition de ma classe, notamment car...

Fabrication de panneaux pour les symboles mathématiques Montessori

Ma dernière fabrication pour la classe concerne le domaine des mathématiques. J'avais fait les...

Catégories populaires

Abonnez-vous

Affiliations

Il n’y a pas de publicités sur ce site, sauf des liens d’affiliation. Pour en savoir plus, lisez cette page sur l’affiliation.

Cyber-courtoisie

Pour favoriser les échanges tout en respectant mon travail, merci de prendre connaissance de cette page sur la cyber-courtoisie.

Commentaires

  1. Je découvre votre site alors que j’étais en recherche d’une organisation de classe me permettant de passer du système traditionnel au système autonome d’une classe Montessori… c’est un peu le fouillis chez moi! Je pense mettre en place cet atelier pour relancer l’interêt des élèves à s’entrainer seul avant de me montrer et m’inspirer de votre Bujo ;)…encore des vacances studieuses en perspective.
    Merci beaucoup pour votre blog, les photos et les vidéos.

  2. Bonjour Emilie.
    Merci pour ce précieux partage. Quels genres de cahiers d’écriture utilises-tu? Est-ce une fabrication maison? : )

  3. Bonjour Emilie,
    Un énorme bravo et merci pour cet article que je viens de découvrir et qui m’a tellement inspiré que je viens de créer les livrets (entrainement et de réussites) pour mes élèves. Impatiente de leur présenter ce premier travail en étoiles de compétences ! J’ai travaillé dans ce sens l’été dernier mais n’ai pu aboutir à une mise en place satisfaisante (je crois que je m’étais lancé un trop gros défi de vouloir tout mettre en place dans tous les domaines d’un coup). Alors, je voulais commencer de façon plus humble en période 5 et voilà que tu m’offres cette opportunité en m’axant sur l’écriture en cursive. Je fonctionne actuellement en ateliers individuels et défis mais j’ai maintenant besoin d’aller vers quelque chose de plus construit du côté de la progression comme cela peut l’être grâce à une réflexion autour d’un parcours de compétences.
    Pour faciliter l’observation et la connaissance des progrès des élèves, j’ai préparé un tableau qui sera affiché et que les élèves compléteront au fil de leur avancée.
    Je pourrai encore te remercier longuement car très contente d’avoir construit ce parcours aussi vite (pas mal d’heures cet après-midi quand même mais le voilà bouclé et imprimé) grâce à ton support !!!

    • Je suis ravie de t’avoir fait gagner du temps, Delphine ! Reviens nous dire d’ici quelques jours si tes élèves accrochent autant que les miens sur ces ceintures… 😉

  4. Bonjour Emilie,
    Je trouve toujours tes posts de blog (ou sur Instagram) très inspirants.
    Je me questionne beaucoup actuellement sur la cursive ou la capitale.
    Pourrais-tu partager ton point de vue, peut-être qu’il me permettrais d’y voir un peu plus clair.
    Dans ma classe, je commence avec les capitales pour apprendre le son des lettres, pour encoder, mais l’écriture en cursive vient donc plus tard et c’est un peu artificiel.
    J’ai aussi beaucoup de documents qui viennent de chez Documents Montessori mais qui sont en script plutôt qu’en cursive et cela ajoute une difficulté, le passage de la capitale au script. Bref, je suis un peu perdue.
    Comment gères-tu avec les PS ? Ils commencent à travailler le son des lettres avec des lettres rugueuses en cursive ?
    Un tout grand merci !

    • Tous mes supports (étiquettes, affichages, lettres rugueuses, alphabet mobile, séries de lecture) sont en cursives uniquement. Les enfants s’en imprègnent dès leur entrée dans la classe, cela ne pose aucun problème. Je n’ai qu’un affichage des prénoms en majuscules au dessus du tableau de peinture pour que les enfants puissent écrire leurs prénoms sur leurs peintures avant même d’avoir travaillé l’écriture cursive. Il y a plus de cohérence entre lecture et écriture. Et les lettres cursives ont beaucoup moins de ressemblances que les scriptes (par exemple b/p/d/q). Une fois que les enfants ont appris à lire avec les cursives, leur cerveau fait tout seul le lien avec les scriptes, je ne fais quasiment aucun apprentissage spécifique des correspondances (je n’ai qu’un seul atelier qui est peu souvent pris) et pourtant les enfants les connaissent.

  5. Bonjour,
    Merci pour l’actualisation. Cela répond en partie aux questions que je le posais.
    Il m’en reste une pour toi. Tes élèves s’entraînent sur des feuilles sans lignage, du coup pas de repère pour le l ou le t par exemple. Comment vivent ils le passage au lignage ensuite ?
    Encore merci pour ce partage.

    • Au moment de l’entraînement à la formation des lettres sur cahier blanc, je dis explicitement que les grandes étrécies sont un peu plus petites que les grandes boucles. Quand on écrit des mots comme « lit » par exemple, je formule bien qu’il y a une grande lettre, une petite et une moyenne. Et quand on passe au cahier à lignage seyès 3 mm en fin d’année (une fois que toutes les ceintures ont été gagnées), on fait pas mal d’exercices de frises et de placement de lettres dans le lignage, donc ça ne pose pas de problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.